Fiqh de la Zakat Q&R avec Dr. Jamal Badawi (Réponses écrites)

0 Comment
1034 Views

 

Webinaires MAC du Ramadan : Fiqh de la Zakat Q&R avec Dr. Jamal Badawi

Date : 30 avril 2020

Réponses écrites du Dr. Jamal Badawi aux questions soumises

Click here for English version

Q1- Nous entendons des opinions différentes sur le paiement de la Zakat sur les investissements boursiers. Certains disent que la zakat est payable sur les revenus et la valeur des actions. D’autres disent que, comme pour les biens de location où la zakat n’est payable que sur le revenu et pas sur la valeur de la propriété, si la « niyyah » (l’intention) est de gagner un revenu et non de revendre les actions dans le but de réaliser un bénéfice rapide, alors la zakat n’est exigible que sur les revenus et les bénéfices et pas sur la valeur des actions. Quelle est votre opinion Imam Badawi ?

Réponse : Si la location de biens immobiliers est la principale source de revenus [par exemple, l’investissement dans l’immobilier en tant que profession ou entreprise], la zakat n’est payable que sur le revenu net et non sur la valeur de la propriété de location. Si l’investissement dans l’immobilier doit rapporter un revenu supplémentaire [par exemple, un médecin qui investit des fonds excédentaires], alors la Zakat est exigible à la fois sur la valeur de la propriété locative et sur le montant net du bénéfice de sa location.

Quant à l’investissement boursier : S’il s’agit de la principale source de revenus, la Zakat est exigible sur le bénéfice net pour toute année Hégire. Si ces investissements sont effectués pour gagner de l’argent supplémentaire, la Zakat est exigible à la fois sur la valeur des actions et sur le bénéfice net.

Q2- Qui est tenu d’acquitter la zakat ou pour qui est-elle obligatoire ?

Réponse: La zakat est obligatoire pour tout musulman adulte et sain d’esprit dont les biens assujettis à la zakat atteignent le « Nisab », la valeur actuelle étant d’environ 3 onces d’or. Si la personne est mineure, son tuteur ou son administrateur de biens doit acquitter la zakat sur les biens du mineur en son nom jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la maturité et soit capable de gérer ses propres biens.

Q3- Quelle est la meilleure méthode pour calculer la zakat ? Faut-il considérer le montant que nous avons en banque actuellement ou celui que nous possédons depuis le Ramadan précédent afin de rendre compte de l’argent que nous avons eu pendant un an ? Comment tenir compte de nos dépenses mensuelles ?

Réponse : La zakat doit être acquittée sur l’excédent de richesse imposable que la personne a possédé pendant une année hégire.

Q4- Quand devons-nous acquitter la zakat ?

Réponse : Vous pouvez l’acquitter quand elle est exigible, comme nous l’avons expliqué ci-dessus. La verser pendant le Ramadan vous accorde des récompenses multiples. Certains juristes sont d’avis que le paiement de la Zakat avant qu’elle ne soit due [fin de l’année Hégire] est autorisé, surtout à l’heure actuelle où les besoins individuels et institutionnels tels que ceux des mosquées et des centres islamiques, sont urgents et pressants.

Q5- Faut-il acquitter la zakat sur le montant total de l’argent liquide de l’entreprise ou sur l’argent après impôt ?

Réponse : Vous payez la zakat après avoir reçu le montant, c’est-à-dire après impôt.

Q6- J’ai quelques économies, pas beaucoup, mais maintenant que je n’ai plus de paie, je dépends d’elles. Devrais-je acquitter la zakat sur cet argent? Je la verse d’habitude pendant le ramadan.

Réponse : Si votre épargne est inférieure au « Nisab » (montant imposable), vous n’avez pas de zakat à acquitter. Par contre, si l’épargne atteint le « Nisab » pendant une année Hégire, la zakat est exigible. Il en va de même pour les années suivantes.

Q7- Comment calcule-t-on la zakat sur l’or donné en cadeau (par exemple, d’une grand-mère à son petit-enfant) ?

Réponse: Si le petit-enfant est une fille, elle a le droit de le conserver pour son usage personnel. Si le petit-enfant est un garçon, tout le cadeau est assujetti à la zakat. C’est « haram » (interdit) pour les hommes musulmans de porter de l’or. La plupart des juristes sont d’avis que les bijoux féminins ne sont pas assujettis à la zakat. Pour plus de détails et de références, se reporter à la réponse de la question 20.

Q8- Pouvons-nous donner la zakat à notre propre frère ou sœur si il ou elle est éligible à la zakat ?

Réponse : Oui. La zakat est doublement rétribuée dans ce cas : Vous recevez la rétribution de la zakat et celle du maintien des liens avec les proches dans le besoin et pour votre bonté à leur égard.

Q9- Quelle part de notre Zakat pouvons-nous donner à nos frères et sœurs qui sont éligibles à la zakat?

Réponse : Tout dépend de vous, en fonction de vos ressources, de l’ampleur des besoins et du nombre de personnes éligibles à la zakat.

Q10- Comment acquitter la Zakat sur les fonds des REER qui sont investis en bourse ?

Réponse: Veuillez vous référer à la réponse de la question 24 ci-dessous.

Q11- Devrions-nous dire aux personnes à qui nous donnons l’argent de la zakat qu’il s’agit de la zakat ?

Réponse : Pas nécessairement, ce qui compte c’est votre intention. Le fait de le leur dire pourrait les blesser.

Q12- AA et merci pour vos efforts.

مصارف الزكاة واضحة في القران الكريم

ما حكم صرف الزكاة لمساعدة المدارس والمراكز الإسلامية في كندا؟ علما انه في بلاد المسلمين لا يصح مساعدة المراكز الإسلامية من أموال الزكاة و لكن ما رأي العلماء عند التحدث عن وضع المسلمين و المراكز الإسلامية في بلاد الغرب؟

Résumé de la question : Est-il permis de verser la Zakat pour aider les écoles et centres islamiques en Occident ?

Réponse en arabe :             أفتى بعض العلماء المعاصرين بجواز ذلك حرصا على هوية ذراريهم تحت مصرف “وفي سبيل الله”

Réponse en français : Certains juristes contemporains ont admis cela si l’intention est de servir la cause d’Allah et de protéger leur identité et celle de leurs enfants. Dans ce cas, ces institutions islamiques clés sont éligibles à la Zakat, sur la base d’une interprétation de la catégorie « dans la voie [cause] d’Allah ».

Q13- J’ai entendu dire qu’à l’exception des parents, vous pouvez donner la Zakat à toute personne qui n’est pas à votre charge en termes de famille.

Par exemple, une mère peut donner la Zakat à un fils qui n’est pas à sa charge. Pouvez-vous préciser ce point ?

Réponse: C’est exact. Vous ne pouvez pas donner la Zakat aux personnes à votre charge [par exemple, votre femme et vos enfants].

Q14-  J’ai un cabinet dentaire, comment puis-je acquitter la zakat sur mon entreprise ?

Réponse : En règle générale, aucune zakat n’est exigible sur les biens productifs de revenu. Elle est cependant exigible sur tout revenu excédentaire et sur les biens imposables, de toutes provenances, au-delà de la satisfaction de vos besoins [frais de subsistance] s’ils ont atteint le « Nisab » et ont été en votre possession pendant un an Hégire.

Q15- Quelle est la différence entre Zakat al-Fitr et la Zakat (Zakat al-Mal) en général ?

Réponse : Zakat al-Fitr est payée pendant le Ramadan [au Canada, actuellement, elle est d’environ 10 dollars canadiens par personne] en votre nom et au nom de toutes vos personnes à charge. Elle est destinée à aider les Musulmans qui sont dans le besoin à célébrer l’Eïd. Le paiement anticipé de Zakat al-Fitr [à n’importe quel moment du Ramadan] laisse suffisamment de temps pour la distribuer avant l’Eïd.  Veuillez vous référer aux réponses des questions 2, 3 et 4 sur Zakat al-Mal.

Q16- Comment traitez-vous les prêts, en particulier les hypothèques, lors du calcul de la zakat?

Réponse : Tout d’abord, essayez sincèrement de trouver une solution alternative à l’hypothèque basée sur les intérêts. Si l’hypothèque est liée à votre résidence principale, vous n’avez pas de zakat à payer sur l’hypothèque, car votre résidence principale n’est pas assujettie à la zakat.

Q17- J’ai une question sur la façon d’acquitter la zakat sur le type d’investissements suivants : investissements dans une entreprise, dans un REER, dans la bourse et dans l’immobilier. Devrions-nous acquitter la zakat sur le montant initial que nous avons investi, sur la valeur de l’action à l’heure actuelle ou seulement sur les bénéfices réalisés pendant l’année ?

Réponse : Veuillez vous référer aux réponses des questions 1 et 24 pour la première partie de votre question.  En ce qui concerne l’investissement dans une entreprise, la zakat s’applique à vos bénéfices nets ainsi qu’à la valeur nette des biens non vendus.

Q18- Comment la zakat est-elle calculée si une personne a toujours un prêt, mais que ses revenus dépassent le montant du prêt ?

Réponse : La zakat est exigible sur les avoirs imposables moins les dettes [telles que les prêts].

Q19- Peut-on donner la zakat (les deux zakats) à des personnes non musulmanes ?

Réponse : En ce qui concerne Zakat al-Fitr, veuillez vous référer à la réponse de la question 15 ci-dessus. Quant à Zakat al-Mal, certains juristes permettent leur inclusion s’ils sont dans le besoin.

Q20- Devrions-nous acquitter la zakat sur les bijoux que nous portons ?

Réponse : Il existe une série d’opinions sur cette question. Certains juristes [par exemple, les Hanafis] sont d’avis que la Zakat est exigible sur la totalité des bijoux possédés par une femme si elle atteint le « Nisab ».  Les trois autres Mazahib (écoles juridiques) sont d’avis que les femmes sont exemptées de la Zakat sur les bijoux, quelle que soit leur valeur. Voir S. Sabiq, Fiqh al-Sunnah sous la rubrique « Zakat al-Huliyy » (La Zakat des bijoux). Le Dr. Yusuf al-Qaradawi, dans son ouvrage complet en deux volumes intitulé “Fiqh al-Zakat” [8è édition], a examiné en détail les arguments des deux parties et les a évalués, puis a conclu que l’argument de l’exemption est le plus solide [Vol. 1, p. 292].

Q21- Si nous possédons des bijoux en or qui contiennent des pierres précieuses, par exemple une bague en diamant, une bague en rubis, etc., comment estimer leur valeur sachant qu’une pierre précieuse n’est pas évaluée au poids ?

Réponse : Les juristes ne s’entendent pas sur le fait que les pierres précieuses acquises pour un usage personnel sont assujetties ou non à la zakat. La majorité d’entre eux pensent qu’elles ne le sont pas. Cependant, si elles sont utilisées à des fins commerciales, elles le sont.

Q22- Si on n’a pas acquitté de zakat par le passé, car on n’était pas pratiquant, que peut-on faire maintenant ? Peut-on faire d’autres bonnes œuvres comme donner de la « Sadaqah » (la charité) ou nourrir les orphelins et les pauvres dans l’intention de compenser les paiements manqués de la zakat?

Réponse : Tout d’abord, félicitations. Qu’Allah vous bénisse et augmente votre foi en Lui et votre amour pour Lui. Comme la zakat est obligatoire, la priorité pour vous est d’avoir l’intention de faire un don de bienfaisance admissible comme paiement de la zakat manquée. Les orphelins et les pauvres sont des bénéficiaires légitimes de la zakat.

Q23- Si j’ai économisé de l’argent pour acheter une maison, devrais-je payer la zakat sur cet argent?

Réponse : Si votre épargne a atteint le « Nisab », environ 3 onces d’or, et que vous l’avez eue en votre possession pendant une année hégire, elle est assujettie à la zakat au taux de 2,5%. Il en va de même pour les années suivantes. Une fois que vous aurez utilisé votre épargne pour acheter la maison, elle ne sera plus imposable puisque votre résidence principale n’est pas assujettie à la zakat.

Q24– La zakat est-elle exigible sur les REER ? Si oui, comment est-elle calculée sachant que les cotisations à ce compte sont mensuelles (de la part de l’employé et de l’employeur)?

Réponse : Dans une réponse à un plan similaire [401K] courant aux États-Unis, le Dr. Muzammil Siddiqi, président actuel du Conseil du Fiqh de l’Amérique du Nord a fait référence aux conclusions d’un comité scientifique dirigé par Maulana Mujahidul-Islam Qasmi, à savoir :

  1. La cotisation de l’employé au fonds est assujettie à la zakat si elle est faite par choix.
  2. Si les fonds sont collectés de manière obligatoire par l’employeur, la zakat est exigible sur ces fonds lorsqu’ils peuvent être retirés.
  3. La Zakat sur les cotisations équivalentes de l’employeur est exigible jusqu’à ce que les fonds puissent être retirés.
  4. Lorsque les fonds peuvent être retirés et qu’ils atteignent le « Nisab » et après le passage d’une année [Hégire] entière, la zakat devient exigible au taux de 2,5%.

[Le rapport du Dr Siddiqi a été publié dans Islam Online le 11-09-2003. De même, la « fatwa » (avis juridique) n° 87310 de l’AMJA (Assemblée des juristes musulmans d’Amérique) précise ce qui suit : « […] Étant donné que la zakat n’est obligatoire que pour les biens dont vous avez la pleine propriété et la pleine possession, vous estimez le montant de l’argent que vous emporterez si vous le retirez du fonds dans l’immédiat ».]

Q25– À des fins d’investissement, quelles actions sont considérées comme « halal » (licites) et lesquelles ne le sont pas ?

Réponse : Les actions « halal » sont celles des entreprises dont l’activité principale est licite dans l’Islam. Les investissements « haram » (illicites) sont ceux qui concernent les entreprises dont le produit d’activité principale est «haram », tels que les actions des banques, des compagnies d’assurance, des casinos de jeux, du commerce du porc et de sa transformation ou de toute entreprise dont les produits et/ou services sont contraires aux règles et à l’éthique islamiques. Pour plus de détails, veuillez consulter votre Imam local.

Q26– Qui doit acquitter la zakat ?

Réponse : Veuillez vous référer à la réponse de la question 2 ci-dessus.

Q27- Les dons politiques sont-ils éligibles à la zakat dans le but d’adoucir les cœurs (c’est-à-dire de les tourner vers Allah, SWT) ?

Réponse : Cette catégorie est décidée par le dirigeant sincère et engagé de la Oummah sur la base du meilleur intérêt légitime de la Oummah [et non le sien]. Vous pouvez faire un don en tant qu’individu ou en tant que groupe d’une autre origine que la zakat, cette dernière disposant de catégories spécifiques pour son décaissement, la plus importante étant de répondre aux besoins des pauvres.

Q28- Comment inclure les placements en actions dans Zakat al-Mal ? Les REER font-ils l’objet d’un traitement différent ?

Réponse : Zakat al-Mal est exigible sur tous les biens imposables dont le total atteint le « Nisab » et que vous avez en votre possession pendant une année hégire entière. En ce qui concerne les REER, veuillez vous référer à la réponse de la question 24 ci-dessus.

Q29- Devrais-je déduire le solde de ma carte de crédit avant de calculer le montant de la zakat?

Réponse: Tout montant que vous devez peut être déduit de votre montant de zakat exigible. Veuillez noter que vous devez payer le solde de votre carte de crédit pendant la période de grâce pour éviter d’encourir des frais d’intérêt.

Q30– Les personnes qui appartiennent à « Ahl al-Bayt » (famille du prophète) n’ont pas droit à Zakat al-Mal des Musulmans moyens. Comme nous n’avons pas de « Bayt al-Mal » (Trésorerie) ni aucun « Waqf » (legs pieux) de nos jours, cette règle est-elle toujours applicable ?

Réponse : Si une personne appartient à « Ahl al-Bayt » [comme Banu Hashim, proches parents du prophète Mohamed, Paix et bénédictions sur lui] et qu’elle est dans le besoin, il incomberait à la communauté de l’aider par un « cadeau » selon les besoins.

Q31- Est-ce qu’on peut donner Zakat al-Fitr à une personne endettée ? عندها دین

Réponse : Oui, si la personne est pauvre et indigente.

Q32- Est-il possible d’envoyer Zakat al-Mal hors du Canada (à notre famille ou là où nous pensons qu’il y a plus de besoins qu’ici au Canada) ?

Réponse : Je ne connais aucune interdiction, à condition que les musulmans locaux qui sont dans le besoin soient pris en charge en premier et que vos proches soient éligibles à la zakat.

Q33- Des organisations telles que Naseeha qui fournissent des conseils par téléphone aux jeunes à risque et à d’autres personnes sont-elles considérées comme relevant des 8 catégories mentionnées dans Sourate Al-Taubah (Le repentir), verset 60 ?

Réponse : Ils peuvent être admissibles si cela peut adoucir leur cœur et les aider à retourner vers Allah [SWT].

Q34- La zakat peut-elle être versée pour la construction des mosquées ?

Réponse : En général, la zakat ne doit pas être utilisée pour construire des mosquées. Si la communauté est financièrement incapable de construire ne serait-ce qu’une structure simple, alors la zakat peut être utilisée, à titre d’exception. Cependant, certains juristes, compte tenu de la situation de minorité [numérique] des Musulmans, considèrent comme éligibles à la zakat de telles institutions, en particulier les écoles islamiques qui visent à préserver l’identité islamique et les institutions de la Da’wah, y compris les mosquées et les centres islamiques. Consulter « Fataawa Mu’aasirah » de Yusuf Al-Qaradawi [première édition], Vol. 2, p. 227-229 et 232-234.

Q35- À quel âge devez-vous acquitter la zakat ?

Réponse : Veuillez vous référer à la réponse de la question 2 ci-dessus.

Q36- La zakat est-elle exigible sur les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et les régimes enregistrés d’épargne-études (REEE)?

Réponse : Veuillez vous référer aux réponses de la question 24 ci-dessus.

Q37- Pensez-vous que si nous appliquons la zakat dans notre communauté et que nous disposons d’une réserve de zakat musulmane, alors les Musulmans peuvent offrir une solution alternative au système financier laïc actuel et remplacer le système d’assurance ?

Réponse : L’idée est excellente, mais les fonds ne devraient pas provenir de la Zakat, cette dernière disposant de catégories spécifiques pour son décaissement. Cela est d’autant plus vrai que les Musulmans occidentaux sont généralement bien lotis par rapport à leurs frères et sœurs qui sont littéralement affamés dans d’autres coins du monde.

Q38- J’ai vendu mon entreprise et je vis actuellement avec l’argent reçu de sa vente.

Réponse : Zakat al-Mal est exigible sur tous les biens assujettis à la zakat dont le total atteint le « Nisab » et que vous possédez pour une année hégire entière. La valeur du «Nisab » est d’environ 3 onces d’or au prix actuel.

Q39- Certains érudits affirment que les fonds des REEE sont « inaccessibles » de sorte que la zakat n’est pas payable tant qu’elle n’est pas encaissée. Quelle est votre opinion à ce sujet?

Réponse : Veuillez vous référer aux réponses de la question 24 ci-dessus.

Q40– Devrais-je acquitter la zakat sur l’argent liquide que je possède ?

Réponse : Tous les biens assujettis à la zakat comprennent également l’argent liquide.

Q41- Quelle est l’opinion des érudits (référence à l’appui) sur le versement de l’argent de la Zakat pour soutenir les écoles et les centres islamiques au Canada sachant que ces derniers ne font pas partie des 8 catégories de bénéficiaires légitimes de la zakat ?

Réponse : Veuillez consulter la réponse de la question 34 ci-dessus. Ceci est basé sur l’interprétation de la catégorie « fi sabeel Allah » (dans la voie d’Allah).

Q42- J’ai placé une certaine somme d’argent dans un compte bancaire pour ma retraite. Devrais-je les inclure chaque année dans le calcul de la zakat exigible?

Réponse : Puisque vous possédez cet argent et que vous en avez le contrôle, alors il est assujetti à la zakat chaque année sur sa valeur courante correspondante.

Q43- L’année dernière, le « Nisab » était d’environ 4 000 $ et cette année, en raison de la crise, il est d’environ 6 000 $. C’est un saut inhabituel. Comment pouvons-nous le déterminer si pendant 10 mois nous avons eu 5 000 $ et seulement dans les deux derniers mois, nous avons eu plus de 6000 $ ?

Réponse : Le montant du « Nisab » est basé sur sa valeur courante au moment d’acquitter votre zakat.

Q44- J’ai un prêt, puis-je en déduire le montant de l’argent liquide que je possède?

Réponse : La zakat est exigible sur vos avoirs imposables moins ce que vous devez aux autres.

Q45- Existe-t-il un seuil d’endettement/effet de levier à l’intérieur duquel une entreprise doit fonctionner pour être « halal » ? Par exemple, si une entreprise est trop endettée et qu’elle paie une grande partie de ses liquidités en intérêts, y a-t-il un certain seuil au-delà duquel vous diriez que l’investissement dans cette entreprise est « haram »?

Réponse : Je n’ai pas connaissance d’un seuil définitif, mais je préfèrerais que l’investissement soit déplacé vers un investissement moins douteux.

Q46- Dois-je payer le montant après impôt sur la valeur du REER ?

Réponse : Veuillez vous référer à la réponse de la question 24 ci-dessus, en particulier à la « fatwa » n° 87310 de l’AMJA, qui stipule ce qui suit : « […] Étant donné que la zakat n’est obligatoire que pour les biens dont vous avez la pleine propriété et la pleine possession, vous estimez le montant de l’argent que vous emporterez si vous le retirez du fonds dans l’immédiat ». J’interprète l’expression : « … vous estimez le montant de l’argent que vous emporterez si vous le retirez du fonds dans l’immédiat » comme étant la valeur marchande de votre fonds moins les frais et les pénalités si vous deviez le retirer au moment du calcul de votre Zakat.

Q47- Qu’en est-il des objets de valeur qui sont des objets de collection comme les cartes de baseball ou les œuvres d’art ? Est-ce que cela dépend de l’intention ? Si l’art est pour le plaisir.

Réponse : Je ne vois pas de raison de classer ces produits comme assujettis à la zakat, sauf s’ils sont conservés à des fins commerciales.

Q48- Qu’en est-il des propriétés de location qui sont toujours hypothéquées ?

Réponse : Si la location de biens immobiliers est votre source principale de revenus, la zakat est basée sur votre bénéfice net. Si ce n’est pas le cas, la Zakat est exigible sur la valeur nette de la (des) propriété(s) de location.

Q49- Pour Zakat al-Mal, est-ce que le versement doit se faire uniquement en argent liquide ? Est-il permis d’acheter de la nourriture ou d’autres besoins et de les donner aux nécessiteux ?

Réponse : La Zakat peut être versée en espèces, en nature ou en toute autre combinaison.

Q50- Faut-il payer la zakat sur sa maison ?

Réponse : Non, s’il s’agit de votre résidence principale, elle n’est pas assujettie à la zakat.

Q51- Est-ce que le montant de la zakat est le même dans toutes les provinces du Canada, car le niveau de vie diffère d’une province à l’autre?

Réponse : Le niveau ou le coût de la vie n’est pas pertinent dans le calcul de la Zakat. Cette dernière est exigible sur les avoirs imposables dont le « Nisab » est basé sur le prix d’environ 3 onces d’or, qui est relativement plus stable et généralement conforme au prix international.

Q52- Pouvez-vous nous communiquer un lien ou un site web sur la fatwa, les détails et les conditions de l’hypothèque halal qui a été discutée avec le Cheikh Qaradawi ?

Réponse : Pour plus de détails, veuillez consulter le site de la Coopérative de logements islamiques (Islamic Housing Co-operative) ou d’organisations similaires conformes à la « Charia » (droit islamique). Un modèle commun est basé sur le concept du partage des capitaux et de la location.

Q53- Puis-je verser Zakat al-Mal et Zakat al-Fitr à des personnes dans mon pays d’origine plutôt qu’ici au Canada, car j’y connais des personnes dans le besoin et je peux y être plus utile ?

Réponse : Vous pouvez le faire si aucun Musulman dans le besoin ne se trouve dans votre région.

Q54- Puis-je payer la zakat aux membres de ma famille ? J’ai un frère qui ne travaille pas, qui a deux enfants et qui ne possède rien. Il n’est pas extrêmement pauvre, mais n’a pas d’économies, de revenus ou de biens à vendre.

Réponse : Oui, s’ils sont dans le besoin [même s’ils ne sont pas extrêmement pauvres]. Cependant, vous ne pouvez pas payer la Zakat à vos personnes à charge (par exemple, votre femme, vos enfants ou autres personnes à charge).

Q55- L’hypothèque est-elle considérée comme « riba » (un intérêt) ?

Réponse : Si vous voulez dire une hypothèque pour financer l’achat de votre maison, alors oui, elle porte intérêt et est « haram ». Veuillez rechercher d’autres modes de financement de l’immobilier conformes à la « Charia ». Certains érudits, mais pas tous, autorisent les prêts hypothécaires classiques s’il y a nécessité et qu’il est impossible de trouver un autre système de financement qui soit conforme à la « Charia », et cela selon des exigences strictes.

Je ne le recommande pas, car il existe de nombreux autres moyens conformes à la « Charia ». Toute concession faite à cet égard par un « Mufti » (juriste) qualifié et dans des circonstances contraignantes ne signifie pas que « al-riba » soit rendu licite.

Q56- Que faire si je n’ai pas d’argent liquide pour acquitter la zakat exigible sur une terre d’une valeur de 400 000 $ ?

Réponse : Il s’agit toujours d’un bien assujetti à la zakat. La zakat sur un terrain n’est exigible que si vous l’avez eu en votre possession pendant une année hégire. Priez qu’Allah [SWT] vous donne l’abondance de « Rizq » (subsistance) pour ne pas avoir à vendre votre terre en tout ou en partie. Si vous construisez votre résidence principale sur ce terrain, il ne sera plus assujetti à la zakat.

Q57- Si un mari et sa femme ont un compte conjoint, ont-ils le droit de payer la zakat ensemble ou séparément, en fonction de chaque Nisab ?

Réponse : Chacun d’eux doit acquitter la zakat en fonction de ses biens personnels et du « Nisab ».

Q58- Est-ce mieux d’acquitter la zakat pendant le Ramadan ou pendant les 10 premiers jours de Zil hijjah  عشر ذي الحجة ?

Réponse : Ce sont tous deux des jours bénis. D’après le Hadith, il semblerait que le Ramadan soit meilleur. C’est ma pratique personnelle.

Allahu A’lam. Ramadan Moubarak à tous et sincères prières à Allah [SWT] afin de vous protéger du coronavirus, de guérir ceux qui en sont infectés et d’aider toute l’humanité à se repentir à Allah et à réfléchir sur son cheminement sur Terre et sur l’au-delà.


Submit to MAC Eid Contests!

*ARE YOU GETTING READY FOR EID?* Tell us how! Submit...

Ramadan en Quarantaine: L'expérience artistique!

  Créer une représentation visuelle de votre expérience du Ramadan...

Leave your comment