Déclaration de l'Association musulmane du Canada (MAC) en réponse à un article de La Presse

Le 13 novembre 2023

Le récent article de La Presse, intitulé « Le fisc accuse MAC de s'associer à l'extrémisme », n'est pas seulement trompeur mais constitue une tentative délibérée de ternir la réputation de l'Association musulmane du Canada. Nous nions catégoriquement les allégations et les insinuations faites dans cet article de Vincent Larouch.

L'article manipule les allégations préliminaires de l'ARC en :

  • Rapportant à tort des allégations qui n'ont jamais été faites par l'ARC
  • Signaler les allégations de l'ARC hors de leur contexte
  • Ignorant les preuves substantielles fournies par MAC qui contredisent les allégations de l'ARC.

De plus, La Presse a indûment fragilisé notre réponse. Les commentaires et clarifications du MAC, plutôt que d'être incorporés dans l'article principal, ont été relégués dans un article distinct, à la fois en ligne et sous forme imprimée. Dans l'édition imprimée, cette manipulation du placement du contenu est flagrante, les allégations sans fondement contre MAC étant mises en évidence sur la première page et les commentaires de MAC enfouis dans le journal. Cette décision éditoriale isole notre perspective du discours principal, notamment concernant les accusations incendiaires portées contre nous.

De plus, nos commentaires originaux ont été partiellement publiés par La Presse.

Cette omission d'informations critiques et l'inclusion de fausses informations présentées comme des faits ne rendent pas service à la vérité et au public.

Le plus inquiétant est le récit continu dans certains segments des médias canadiens, qui perpétuent la notion de culpabilité jusqu'à preuve de l'innocence, en particulier envers les musulmans canadiens.

Compte tenu des tensions internationales actuelles et de l'augmentation des incidents d'islamophobie au Canada, cet article alimente la haine anti-musulmane et place MAC et la communauté musulmane comme la cible d'attaques médiatiques et de haine injustifiées. C'est inacceptable.

MAC explore activement les options juridiques contre La Presse pour ces reportages irresponsables et préjudiciables.

Pour une compréhension globale, nous invitons le public à examiner les allégations préliminaires de l'ARC ainsi que la réponse complète de MAC. Tous les documents pertinents et explications détaillées sont accessibles sur https://charter.macnet.ca/ .

Cette ressource a été créée pour fournir un accès non filtré à toutes les informations pertinentes, garantissant que le public puisse se faire une opinion éclairée basée sur l'intégralité des faits.

Commentaire fourni à La Presse le 6 novembre 2023 :

Objet : Réponse de MAC à La Presse

UN : vlarouche@lapresse.ca

En raison de la complexité de cette histoire et du fait qu'elle s'appuie sur des milliers de pages que MAC a envoyés à l'ARC, MAC exige que ses commentaires OFFICIELS en gras ci-dessous soient inclus dans leur intégralité, exactement comme indiqué, sans modification ni reformulation. Nous vous remercions d'inclure le commentaire de MAC tel quel.

« Il est catégoriquement faux et diffamatoire d'affirmer que l'Association musulmane du Canada (MAC) a déjà apporté son soutien au Hamas, directement ou indirectement. La GRC a confirmé qu'elle n'a aucune inquiétude concernant les dons du MAC à IRFAN-Canada. Les allégations de l'ARC concernant les liens entre MAC et des groupes affiliés au Hamas au Canada ont été soulignées par un juge de la Cour supérieure de l'Ontario comme étant préliminaires, non prouvées et peuvent seulement être considérées dans le contexte de la réponse. de MAC. 

Le juge a également reconnu le biais dans certaines des plaintes contre l'organisation. MAC a fourni une réponse détaillée à ces allégations qui sont éloignées de la réalité.

MAC applique une solide politique antiterroriste depuis plus d'une décennie, adhérant aux lignes directrices de l'Agence du revenu du Canada (ARC), du Code criminel du Canada et de la Loi sur les Nations Unies.

De plus, la Cour supérieure de l'Ontario a confirmé les droits de nos membres de participer à des activités civiques et démocratiques légitimes, tant au niveau national qu'international.

La présentation continue par certains médias canadiens selon lesquels les musulmans canadiens sont coupables jusqu'à preuve du contraire est renforcée par les reportages sur les conclusions préliminaires biaisées et islamophobes de l'ARC, et a fait que MAC est la cible d'attaques de la part des médias et de haine de la part des islamophobes. C'est inacceptable.

L'ARC a pris une décision qui n'est pas encore entrée en vigueur et qui est protégée par la Loi de l'impôt sur le revenu. Par conséquent, ni l'ARC ni MAC ne sont en mesure de fournir des détails, nous pouvons toutefois confirmer que cette décision n'affecte en rien les opérations de MAC.

MAC a traité de manière exhaustive les conclusions préliminaires tirées par La Presse, et l'ARC a pris en compte toutes les réponses de MAC. Nous pouvons affirmer avec certitude que la décision de l'ARC n'est basée sur aucune conclusion préliminaire associée aux Frères musulmans, à IRFAN Canada ou à Qatar Charity. Une explication de ces conclusions préliminaires et de la réponse du MAC est disponible sur https://charter.macnet.ca/ »

Les Montréalais commémorent l'attaque de la mosquée de Québec en 2017

26 janvier 2024 | Nouvelles de la ville Montréal Montréal - Les Montréalais...