Attaques islamophobes contre la Convention MAC 2022 et des érudits islamiques renommés

2 juillet 2022 – Le 30 juin 2022, le National Post a publié un article d'opinion de Terry Glavin sur le congrès de l'AMC. MAC s'oppose aux insinuations faites dans cet article d'opinion qui non seulement n'ont aucun fondement, mais sont en fait étayées par des sources islamophobes et la désinformation.

Cet article d'opinion doit être reconnu pour ce qu'il est : une tentative flagrante de discréditer une institution canadienne respectable et des érudits musulmans renommés.

Tout au long du mois dernier, une attaque organisée contre la Convention MAC a été menée par des individus associés à la Ligue de défense juive (JDL), qui est identifiée comme une organisation terroriste par le gouvernement des États-Unis. Les membres de la JDL ont activement répandu de la désinformation sur la Convention et ses orateurs, et le National Post a donné de la crédibilité au récit qu'ils colportent.

L'article d'opinion est une autre mesure prise pour présenter MAC sous un jour négatif en tant qu'organisation qui promeut la haine sans aucune tentative d'assister au congrès de MAC ni aucune connaissance des programmes et services de MAC à travers le Canada. 

La compréhension de l'islam par MAC est basée sur le Coran et les traditions prophétiques. Le MAC rejette les arguments des commentateurs, tels que le Centre pour les affaires israéliennes et juives (CJIA), qui soutiennent que le MAC ne reflète pas le point de vue islamique de la majorité des musulmans canadiens. Les contributeurs à cet article d'opinion n'ont pas le pouvoir de décider quels segments de la communauté musulmane sont acceptables et lesquels ne le sont pas, ou quelles doctrines de l'islam sont compatibles avec les valeurs canadiennes.

Cet article d'opinion est islamophobe et vise uniquement à délégitimer la participation des musulmans dans l'espace public, la coopération de l'AMC avec le gouvernement du Canada et la contestation de la charte de l'AMC contre l'ARC qui a été lancée pour protéger les droits et libertés des musulmans canadiens.

À propos de MAC 

MAC est une organisation communautaire canadienne qui fournit des services spirituels, éducatifs et sociaux qui profitent à des milliers de Canadiens dans diverses communautés. Il s'agit d'un organisme de bienfaisance communautaire apolitique et son travail se concentre entièrement au Canada.

  • MAC a servi en consultation avec tous les niveaux de gouvernement sur des questions relatives aux politiques et à la législation pour lutter contre l'islamophobie et toutes les formes de haine.
  • MAC a collaboré avec des dirigeants de nombreuses organisations, réseaux interconfessionnels et instituts de recherche pour lutter contre l'islamophobie, l'antisémitisme et le racisme. 
  • L'AMC a travaillé sur des projets critiques avec les gouvernements fédéral et provinciaux pour lutter contre la haine croissante dans notre pays. L'AMC accueille favorablement d'autres opportunités de partenariat avec les gouvernements à tous les niveaux.

À propos de la Convention MAC

La Convention MAC 2022 a réuni une communauté mondiale d'universitaires, d'écrivains, de penseurs, d'influenceurs, d'activistes et de professionnels. La convention est une collaboration collective de plus de 50 organisations canadiennes spécialisées dans les domaines du milieu universitaire, de la famille et de la santé mentale, de la jeunesse, de l'aide humanitaire et de l'humanité, de la participation civique et d'autres domaines.

Des milliers de musulmans canadiens de partout au pays sont présents pour apprendre et participer à un dialogue avec d'éminents universitaires et conférenciers.

Islamophobie et annulation de la culture

L'AMC valorise la société pluraliste du Canada qui embrasse la diversité et protège la dignité humaine et la liberté pour tous. En tant qu'organisme de bienfaisance qui fait progresser la religion, l'AMC croit que les musulmans canadiens doivent être fidèles à leur foi, respectueux des autres et enrichir la société par leur foi et leur service. 

MAC a des politiques solides concernant les orateurs et les discours prononcés dans les centres et conférences de MAC et veille à ce que les discours reflètent le vrai message et les valeurs universelles de l'islam et de la communauté musulmane telles que la justice, la miséricorde, la paix, le respect, la sécurité, l'équité, la dignité et l'égalité. La politique stipule spécifiquement que « les sermons, les discours et les supplications ne doivent pas être une plate-forme pour des remarques discriminatoires ou des discours de haine, ni pour le partage d'opinions politiques / partisanes. Les sermons, les discours et les supplications doivent promouvoir le respect, la tolérance et l'harmonie. Tous les imams et conférenciers, y compris les invités et les enseignants, doivent adhérer à ce protocole.

La MAC n'annule pas les universitaires de renommée internationale pour leur droit légitime de parler des enseignements islamiques ou d'avoir une position politique tant que ces opinions et points de vue ne favorisent pas la haine ou la violence. 

La tentative de l'auteur de diffamer le Dr Jamal Badawi, professeur émérite à l'Université St. Mary's à Halifax, titulaire d'un doctorat honorifique pour sa promotion d'une meilleure compréhension de l'islam et de la société civile, est particulièrement inquiétante. Le Dr Badawi est considéré comme l'un des pères fondateurs de la communauté musulmane canadienne.

MAC est en outre préoccupé par le fait que l'auteur de l'article d'opinion du National Post s'appuie sur MEMRI, une source islamophobe bien documentée avec une réputation établie pour la distribution de traductions hautement sélectives, déformées et inexactes des médias arabes pour propager l'islamophobie et pour répondre à un agenda politique.

Réponses 3 ajoutées

  1. Osama ELbahnasawy juillet 6, 2022 Répondre

    The Canadian government must stand beside MAC with this allegations and Islamophobia propaganda

laisse ton commentaire