Message de MAC ED concernant la contestation de la Charte contre les pratiques islamophobes de l'ARC

* La version française suit l'anglais. La version française convient à l'anglais.

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Particulièrement Miséricordieux.

Assalamu'Alaikum wa-Rahmatuallah wa-Barakatuh 

Chers frères et sœurs,

InshaAllah vous et vos familles êtes en bonne santé et Iman. Qu'Allah SWT accepte votre jeûne et vos prières en ce mois béni de Ramadan.

Comme vous le savez, au cours des dernières années, de nombreux organismes de bienfaisance musulmans ont été victimes d'islamophobie systémique de la part de l'ARC, y compris des révocations et des sanctions injustifiées. De nombreux autres organismes de bienfaisance musulmans restent sous audit.

L'année dernière, deux rapports indépendants détaillés ont été publiés par le Institut d'études islamiques de l'Université de Toronto et le Groupe de surveillance internationale des libertés civiles qui a révélé que la Division de l'examen et de l'analyse (RAD) de l'ARC avait des préjugés et des pratiques implicites, et que la RAD ciblait injustement les organismes de bienfaisance musulmans avec des audits préjudiciables. 

La conduite de l'ARC a également été un domaine d'intérêt majeur lors du Sommet d'action national sur l'islamophobie de juillet 2021, où le premier ministre Trudeau a déclaré qu'« [il] ne fait aucun doute qu'il y a du travail à faire au sein du gouvernement pour démanteler le racisme et l'islamophobie systémiques ». 

Depuis 2015, l'AMC fait l'objet d'une vérification par l'ARC. Dès le début, les pratiques de l'Audit ont été à la fois islamophobes et dictées par des préjugés systémiques. Néanmoins, MAC a et continue de coopérer pleinement avec le processus d'audit. Il est important de noter qu'aucune décision n'a été prise. Cependant, le rapport d'audit partial menace la MAC de sanctions extrêmes qui sont totalement injustifiées par les conclusions du rapport d'audit. Ce processus d'audit est un exemple clair de préjugés et de discrimination.

Malheureusement, les pratiques d'audit de l'ARC ont continué à délégitimer le travail caritatif musulman canadien et à approuver plutôt une rhétorique d'extrême droite. L'ARC s'appuie sur de fausses allégations et fait des allégations discriminatoires. Si une telle approche avait été adoptée avec une autre organisation confessionnelle autre que l'Islam, elle serait, sans aucun doute, considérée comme discriminatoire. La vérification de l'ARC a utilisé ces pratiques et hypothèses discriminatoires comme base de suspicion à l'égard de MAC et de ses activités.

L'ARC est d'avis que les activités de jeunesse, les célébrations de l'Aïd, les événements de remise des prix EMAAN, le soutien aux groupes communautaires, y compris les MSA, l'organisation d'activités sportives communautaires, parmi de nombreuses autres initiatives, ne sont pas caritatifs car ils n'ont pas leur place dans l'Islam. L'ARC a imposé son autorité pour interpréter l'islam comme elle l'entend, et en utilisant une interprétation aussi erronée, l'ARC a ensuite évalué arbitrairement comment les musulmans devraient comprendre et pratiquer leur propre foi. L'ARC n'a aucune qualification pour exercer un tel pouvoir.  

La Charte canadienne des droits et libertés protège les droits et libertés fondamentaux qui sont essentiels pour faire du Canada une société libre et démocratique. UN Défi de la Charte permet aux individus de contester les actions du gouvernement qui sont censées violer les droits ou les libertés. Pour toutes les raisons susmentionnées, L'AMC a déposé une contestation fondée sur la Charte. 

La demande du tribunal de MAC demande une ordonnance pour arrêter l'audit et confirmer que les droits de MAC ont effectivement été violés en vertu des articles 2(a) (liberté de religion), 2(b) (liberté d'expression), 2(d) (liberté d'association) et 15 (égalité) de la Charte canadienne des droits et libertés. Le défi de la Charte explorera d'innombrables exemples et preuves dans lesquels l'ARC a pratiqué sa vérification auprès de l'AMC en mettant en œuvre des normes qui seraient et ne pourraient jamais être appliquées à toute autre communauté de foi.

Pendant des années, le MAC a assuré le leadership national de la communauté musulmane. Pendant la crise des réfugiés syriens, MAC a réuni la communauté pour créer des programmes de parrainage et d'établissement à travers le pays. Lors des incendies de forêt de Fort McMurray en 2016, MAC a travaillé avec des groupes sur le terrain pour fournir un soutien immédiat à la communauté. Après le massacre de la mosquée de Québec, le MAC s'est connecté avec les communautés locales et nationales à travers le pays pour soutenir et guérir à la suite d'une telle tragédie. Alors que le Canada déployait ses programmes de vaccination contre la COVID-19, les mosquées et les centres du MAC se sont associés aux bureaux de santé régionaux pour offrir des cliniques de vaccination éphémères qui permettraient l'accessibilité aux membres de la communauté et tiendraient également compte des besoins d'hébergement fondés sur la diversité. 

Bien que l'AMC appuie l'engagement du premier ministre à lutter contre l'islamophobie systémique dans les organismes gouvernementaux, il est maintenant nécessaire que l'AMC assure un leadership national pour lutter contre l'islamophobie systémique qui a envahi les pratiques de l'ARC depuis trop longtemps. InshaAllah, nous prions pour que cette contestation de la Charte aboutisse à des réformes et à des changements pour toute la communauté, ainsi qu'à faire du Canada un meilleur endroit pour tous ses habitants. Il s'agit d'une étape importante non seulement pour la communauté musulmane, mais pour la nation dans son ensemble, pour éradiquer pleinement et totalement la discrimination systémique et le racisme sous toutes ses formes.

يايها الذين امنوا كونوا قوامين بالقسط شهدآء لله ولو على انفسكم

Croyants ! Soyez les défenseurs de la justice et les témoins de la vérité pour l'amour d'Allah, même si cela peut être contre vous-mêmes…Coran, 4:135

 MAC a besoin du soutien de tous, inchaAllah. Voici comment vous pouvez soutenir :

  1. Partagez cette importante nouvelle avec vos amis et votre famille.
  2. Communiquez avec votre député pour faire part de vos préoccupations concernant les actions continues de l'ARC contre les organismes de bienfaisance musulmans.
  3. Le défi de la charte sera coûteux et nous sollicitons donc votre soutien. Faites un don au défi de la Charte de l'AMC fonds.
  4. Faites dua pour le succès et que nous pouvons continuer à soutenir et à fournir des services à des milliers de musulmans canadiens à travers le pays.

Informations Complémentaires:

  • Veuillez lire notre communiqué de presse ici
  • Lire le rapport de l'ICLMG sur les audits préjudiciables de l'ARC ici.
  • Lisez le rapport de l'UofT sur les préjugés et les pratiques de l'ARC, ciblant injustement les organismes de bienfaisance musulmans au Canada, sous une suspicion à plusieurs niveaux,  ici.

Cordialement, 

Sharaf Sharafeldin,

Directeur exécutif

Association musulmane du Canada

www.macnet.ca 

traduction française

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux..

Assalamu'Alaikum wa-Rahmatuallah wa-Barakatuh 

Chers frères et sœurs,

InshaAllah vous et vos familles sont en bonne santé et Iman. Qu'Allah SWT accepte votre jeûne et vos prières en ce mois béni de Ramadan.

Comme vous le savez, au cours des dernières années, de nombreux organismes de bienfaisance musulmans ont été victimes d'islamophobie systémique de la part de l'ARC, y compris des révocations et des sanctions injustifiées. De nombreux autres organismes de bienfaisance musulmans restent sous audit.

L'année dernière, deux rapports indépendants détaillés ont été publiés par l'Institut d'études islamiques de l'Université de Toronto et l'Groupe de surveillance internationale des libertés civiles, qui ont conclu que la Division d'examen et d'analyse (RAD) de l'ARC avait des préjugés et des pratiques implicites, et que la RAD ciblait injustement les organismes musulmans de bienfaisance avec des audits préjudiciables.

La conduite de l'ARC a également été un domaine d'intérêt majeur lors du Sommet d'action national sur l'islamophobie de juillet 2021, où le premier ministre Trudeau a déclaré qu'il ne fait aucun doute qu'il ya du travail à faire au sein du gouvernement pour démanteler le racisme systémique et l'islamophobie ».

Depuis 2015, MAC fait l'objet d'une vérification par l'ARC. Dès le début, les pratiques de l'Audit ont été à la fois islamophobes et dictées par des préjugés systémiques. Néanmoins, MAC a et continue de coopérer avec le processus d'audit. Il est important de noter qu'aucune décision n'a été prise concernant MAC. Cependant, le rapport d'audit partiel menace MAC de sanctions extrêmes qui sont totalement injustifiées par les conclusions du rapport d'audit. Ce processus d'audit est un exemple clair de préjugés et de discrimination.

Malheureusement, les pratiques d'audit de l'ARC ont continué à délégitimer le travail caritatif musulman canadien et à préférer une rhétorique d'extrême droite. L'ARC s'appuie sur des réclamations qui sont fausses et faites des allégations discriminatoires. Si une telle approche avait été adoptée avec une autre organisation confessionnelle autre que l'islam, elle serait, sans aucun doute, considérée comme discriminatoire. L'audit de l'ARC a utilisé ces pratiques et hypothèses discriminatoires comme base de suspicion à l'égard de MAC et de ses activités.

L'ARC est d'avis que les activités de jeunesse, les célébrations de l'Aïd, les événements de remise des prix EMAAN, le soutien aux groupes communautaires, y compris les MSA, l'organisation d'activités sportives communautaires, parmi de de nombreuses autres initiatives, ne sont pas caritatifs car ils n'ont pas leur place dans l'islam. L'ARC a imposé son autorité pour interpréter l'islam comme elle l'entend, et en utilisant une interprétation aussi erronée, l'ARC a alors arbitrairement évalué le commentaire que les musulmans devaient et pratiquaient leur propre foi. L'ARC n'a aucune qualification pour exercer un tel pouvoir.

La Charte canadienne des droits et libertés protège les droits et libertés fondamentaux qui sont essentiels pour faire du Canada une société libre et démocratique. Une Contestation fondée sur la Charte permet aux individus de contester les actions du gouvernement qui sont censées violer les droits ou les libertés. Pour toutes les raisons évoquées, MAC a déposé une contestation fondée sur la Charte.

La requête de MAC au tribunal demande une ordonnance pour arrêter l'audit et confirmer que les droits de MAC ont effectivement été violés en vertu des articles 2(a) (liberté de religion), 2(b) (liberté d'expression), 2(d) (liberté d'association) et 15 (égalité) de la Charte canadienne des droits et libertés. La contestation fondée sur la Charte explorera d'innombrables exemples et preuves dans lesquels l'ARC a pratiqué son audit auprès de MAC en mettant en œuvre des normes qui seraient et ne pourraient jamais être appliquées à toute autre communauté de foi.

Pendant des années, le MAC a assuré le leadership national de la communauté musulmane. Pendant la crise des réfugiés syriens, le MAC a réuni la communauté pour créer des programmes de parrainage et d'établissement à travers le pays. Lors des incendies de forêt de Fort McMurray en 2016, le MAC a travaillé avec des groupes sur le terrain pour fournir un soutien immédiat à la communauté. Après le massacre de la mosquée de Québec, le MAC s'est connecté avec les communautés locales et nationales à travers le pays pour soutenir et guérir à la suite d'une telle tragédie. Alors que le Canada déployait ses programmes de vaccination contre la COVID-19, les mosquées et les centres du MAC se sont associés aux bureaux de santé régionaux pour offrir des cliniques de vaccination éphémères qui permettrontient l'accessibilité aux membres de la communauté et tiendraient également compte des besoins d'hébergement fondés sur la diversité.

Bien que MAC appuie l'engagement du premier ministre à lutter contre l'islamophobie systémique dans les organismes gouvernementaux, il est maintenant nécessaire que MAC assure un leadership national pour lutter contre l'islamophobie systémique qui a imprégné les pratiques de l'ARC depuis trop longtemps. InchaAllah, nous prions pour que cette contestation fondée sur la Charte aboutisse à des réformes et à des changements pour toute la communauté, ainsi qu'à faire du Canada un meilleur endroit pour tous ses habitants. Il s'agit d'une étape importante non seulement pour la communauté musulmane, mais pour la nation dans son ensemble, pour éradiquer complètement et totalement la discrimination systémique et le racisme sous toutes ses formes.

يايها الذين امنوا كونوا قوامين بالقسط شهدآء لله ولو على انفسكم

ô les croyants ! Observez strictement la justice et soyez des témoins (véridiques) comme Allah l'ordonne, fût-ce contre vous mêmes…Coran, 4:135

MAC a besoin du soutien de tous, inchaAllah. Voici comment vous pouvez soutenir :

  1. Partagez cette nouvelle importante avec vos amis et votre famille.
  2. Communiquez avec votre député pour faire part de vos préoccupations concernant les actions continues de l'ARC contre les organismes de bienfaisance musulmans.
  3. La contestation fondée sur la charte sera dépensée et nous sollicitons donc votre soutien. Faites un don pour cette contestation.
  4. Faites duaa pour le succès et pour que nous puissions continuer à soutenir et à fournir des services à des milliers de musulmans canadiens à travers le pays.

Informations Complémentaires :

  • Veuillez lire notre communiqué de presse  ici. 
  • Lire le rapport de la CSILC sur les audits préjudiciables de l'ARC ici.
  • Lisez le rapport de l'UofT sur les préjugés et les pratiques de l'ARC, ciblant injustement les organismes de bienfaisance musulmans au Canada, sous suspicion à plusieurs niveaux,  ici.

Cordialement, 

Sharaf Sharafeldin,

Directeur Exécutif

Association musulmane du Canada

www.macnet.ca 

MAC ANNONCE L'AÏD AL-ADHA 1443 samedi 9 juillet 2022

Mississauga | 29 juin 2022 L'Association musulmane du Canada...

Message du président de l'AMC

25 juin 2022 Assalam Alikom wa Rahmatu Allah wa Barakatuh,...

laisse ton commentaire