Les musulmans de l'Alberta célèbrent virtuellement un Eid

Les musulmans de l'Alberta célèbrent virtuellement un Eid

Les célébrations virtuelles de l'Aïd accueillent Amal Albaz avec l'hôte des Raptors de Toronto, Mark Strong

Se réveiller le matin de l'Aïd-ul-Fitr ressemble toujours à un rêve après avoir passé un mois entier à jeûner le Ramadan pendant la journée et à adorer pendant la nuit. Normalement, ma famille et moi prenions un petit déjeuner tôt ensemble avant de nous rendre dans un quartier calme de l'ouest d'Edmonton à la mosquée Rahma de l'Association musulmane du Canada (MAC). En tant que bénévoles, nous aimerions décorer la mosquée, installer des stands de nourriture et préparer de petits cadeaux et des jeux pour les nombreuses familles et enfants qui viendraient à la mosquée pour des prières spéciales de l'Aïd en milieu de matinée. En général, des milliers d'Edmontoniens venaient, vêtus de leurs plus beaux vêtements, désireux d'accueillir les fêtes, de se saluer et de prier ensemble. Souvent, des dignitaires tels que les conseillers municipaux, les députés, le maire et même le premier ministre se sont joints aux célébrations. Ma propre famille, profondément enracinée en Alberta, célébrait habituellement dans une salle de banquet plus tard dans la journée, rencontrant d'innombrables cousins et membres de la famille élargie. D'autres, comme les nouveaux musulmans, les nouveaux arrivants, les Canadiens de première génération et les membres de la communauté en général, pourraient quitter la prière et se rendre au carnaval de l'Aïd du MAC hors site pour célébrer ensemble.

Avec la pandémie de Covid-19 et toutes les mesures de distance physique nécessaires en place, un tel Eid n'était tout simplement pas possible cette année et où de nombreuses personnes pourraient adapter leur Ramadan à l'isolement, l'idée d'avoir l'Aïd de cette manière a été décourageante pour beaucoup. Avec les facteurs de stress supplémentaires de la pandémie et de la catastrophe économique qui s'ensuit, la perspective de l'absence d'Aïd aurait un impact extrêmement négatif sur la santé mentale de nombreux membres de la communauté. Toujours soucieux d'atténuer ces effets et de soutenir notre communauté, MAC a développé une manière créative de se connecter socialement tout en maintenant une distance physique en réponse - une manière qui s'appuie sur les succès existants de notre organisation nationale de base.  

Depuis le début de la pandémie, nous avons reconnu que de nombreux Canadiens ont du mal à mettre de la nourriture sur la table.C'est pourquoi notre programme MAC Food Share, dirigé par des jeunes, fournit des repas chauds et des emballages d'épicerie à des centaines de familles vulnérables. Le programme MAC Food Share de Calgary et d'Edmonton a recueilli plus de 1 TP2T25 000 pour les emballages MAC qui ont été livrés à plus de 2000 personnes. Parlant du programme, le député Muhammad Yaseen a reconnu la capacité unique du programme à permettre aux personnes de toutes confessions et origines de participer au don. 

Lors d'un récent iftar virtuel du MAC organisé pendant le Ramadan avec le premier ministre Jason Kenney, le ministre Aheer et le député Yaseen, le premier ministre a reconnu l'importance des organisations confessionnelles, en particulier celles comme le MAC qui accordent la priorité à la santé mentale. Le Premier ministre a réfléchi sur son admiration pour la discipline et l’amour au cœur des sacrifices consentis par les musulmans pendant le Ramadan, ainsi que sur nos nombreux actes religieux de prière et de charité intenses.

Lors de l'Aïd, MAC a combiné tous ces éléments réussis pour créer la première célébration nationale de l'Aïd en ligne. Célébration virtuelle de l'Aïd du MAC mettant en vedette d'éminents érudits musulmans canadiens et de nombreux représentants élus, y compris les salutations de Premier ministre Justin Trudeau et Premier Kenney. La célébration a offert une expérience partagée aux musulmans pour se connecter les uns aux autres et a laissé de nouveaux et beaux souvenirs dans un moment inoubliable. 

La pandémie de Covid-19 a fait ressortir l'étincelle d'innovation dans de nombreuses entreprises et organisations et cela n'a été nulle part plus vrai qu'avec MAC. Cela nous a poussés à rester en contact avec les musulmans canadiens de manière créative pour continuer nos soins communautaires. Des organisations comme MAC, avec des programmes éducatifs et spirituels de longue date à travers un vaste réseau, ont été à l'avant-garde de la lutte contre les impacts communautaires de Covid-19 et nous continuerons de servir les Canadiens de cette manière.

Issam Saleh
Directeur de l'engagement communautaire
Association musulmane du Canada

Message du directeur général - Mai 2022

Assalamualaikum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuh. Chers membres de la communauté, je prie...

Message EID du directeur exécutif

Assalamu alikum wa Rahmatullahi wa Barakatuhu et Eid Mubarak à...

laisse ton commentaire