Déclaration de l'AMC sur les résultats du Sommet d'action national sur l'islamophobie

Mississauga, Ontario – L'Association musulmane du Canada (AMC) reconnaît le récent Sommet d'action national sur l'islamophobie comme une occasion importante d'amorcer un véritable changement pour lutter contre l'islamophobie violente et systémique au Canada. 

Les musulmans canadiens reconnaissent le leadership du premier ministre au Sommet et le travail inlassable du ministre Bardish Chagger pour organiser l'événement. L'AMC accueille favorablement les engagements du premier ministre à impliquer la communauté dans le prochain plan d'action contre le racisme et à explorer les opportunités dans d'autres programmes importants. 

Cependant, la communauté musulmane considère l'issue de ce sommet comme un test décisif de l'engagement de notre gouvernement à prendre de réelles mesures efficaces pour démanteler les causes profondes de l'islamophobie qui ont permis à la haine de se répandre dans notre société et ses institutions. Le résultat du sommet sera soigneusement pesé par notre communauté et tous les Canadiens. Il établira soit la confiance dans l'action gouvernementale pour mettre fin à la discrimination croissante contre les musulmans et aux souffrances subies par les musulmans ; ou cela diminuera cette confiance et cette confiance et renforcera l'hégémonie existante qui est suspecte d'islamophobe. 

L'AMC appuie l'engagement de l'honorable Bill Blair, de l'honorable Bardish Chaggar et de l'honorable Steven Guilbeault à améliorer le Programme d'infrastructure de sécurité (SIP), le Programme d'action contre le racisme (PARA), le Programme de soutien communautaire, de multiculturalisme et d'Initiatives contre le racisme (CSMARI).

L'AMC accueille favorablement l'annonce faite par l'honorable Diane Lebouthillier de lancer un examen par l'ombudsman des contribuables pour répondre aux préoccupations des organismes de bienfaisance dirigés par des musulmans. Bien que cette option ne soit pas ce que la communauté a demandé, l'étude doit tenir compte des préoccupations légitimes soulevées par la communauté pour s'assurer que les termes de l'examen s'attaquent aux causes profondes de l'islamophobie systémique au sein de la Division des risques et de l'analyse de l'ARC (RAD). 

L'AMC est prête à travailler avec le gouvernement pour améliorer l'efficacité de ces programmes afin de s'assurer qu'ils répondent aux besoins fondamentaux de la communauté. 

Le 20 juillet 2021, MAC soumis une proposition indépendante avec 9 recommandations spécifiques. Nous avançons deux priorités : nous devons éliminer l'islamophobie institutionnelle et systémique ; et nous devons institutionnaliser la lutte contre l'islamophobie. Les trois principales priorités qui doivent être traitées immédiatement sont :

  • Établir un bureau fédéral pour mettre en œuvre une stratégie de lutte contre l'islamophobie
  • À un moratoire immédiat sur les audits CRA RAD des organisations caritatives musulmanes en attendant un examen de la division
  • Réformer et surveiller l'ASFC et éliminer le profilage des musulmans 

L'AMC continuera de travailler avec le gouvernement pour explorer des recommandations et des mesures pour lutter contre l'islamophobie au Canada.

laisse ton commentaire