Construire une identité pour les musulmans canadiens L'histoire de l'Association musulmane du Canada

Construire une identité pour les musulmans canadiens L'histoire de l'Association musulmane du Canada

De: Horizons islamiques septembre / octobre 2020
Par: Société islamique d'Amérique du Nord - Rédigé par: Memona Hossain

La première partie du 20e siècle a vu des vagues d'immigrants venus d'Europe, du Liban, de Syrie, de Bosnie, de Croatie et de Turquie en réponse à des guerres, à des pays se séparant, à des poursuites économiques et à des causes similaires. Cependant, la dernière partie du siècle verrait un plus grand nombre de musulmans chercher de nouvelles opportunités après que le Canada ait adopté une politique d'immigration plus ouverte.

Beaucoup de ces nouveaux arrivants, principalement des étudiants avec un fort sentiment d'identité islamique qui souhaitaient poursuivre des études supérieures, se sont finalement installés et ont développé une vision d'une présence islamique permanente ici.

Au cours des années 60 et 70, la renaissance de l'islam et de l'identité musulmane dans les pays à majorité musulmane a été soit soutenue, soit supprimée pour des raisons politiques. De nombreux étudiants universitaires internationaux partageaient un désir commun de faire revivre les principes islamiques et ont créé des associations d'étudiants musulmans (MSA) sur le campus. Désireux de rester impliqués dans le travail de MSA après l'obtention de leur diplôme, leurs aspirations à fonder une famille les ont poussés à s'engager dans un travail communautaire via l'ISNA, l'ICNA (le Cercle islamique d'Amérique du Nord) et d'autres

mis en place des organisations caritatives islamiques basées sur les services.

Le groupe post-MSA était lié aux familles d'immigrants arrivées dans les années 80 et 90. Ces immigrants, qui voulaient également préserver leur identité culturelle et religieuse, cherchaient à développer et à défendre une identité islamique pour eux-mêmes et leurs successeurs. Cela donnerait naissance à un lien islamique commun qui remplacerait d'autres liens nationalistes.

À la fin des années 1990, les personnes et les familles musulmanes au Canada ont compris qu'elles avaient besoin de leur propre vision - une vision qui permettait à ceux qui les suivaient de développer un fort sentiment d'identité islamique et d'engagement civique. Un groupe de familles s'est rendu compte qu'une telle vision, pour être couronnée de succès, doit inclure la mobilisation de la base et le développement d'une réelle présence nationale à travers les mosquées, les écoles et les centres communautaires.

Cette entreprise exigeait des personnes qui possédaient des caractéristiques spécifiques telles que traduites du Coran: «Au fil du temps. L'humanité est sûrement en [grave] perte, sauf pour ceux qui ont la foi, font le bien et se pressent mutuellement vers la vérité et s'exhortent mutuellement à la persévérance »(103: 1-3). Parmi eux, restent concentrés sur le travail islamique; se consacrer au développement d'une présence islamique dynamique; formuler un régime de développement personnel constant pour maintenir cette étincelle interne; établir une confiance mutuelle, des liens, un soutien et célébrer les succès; partager une compréhension commune de l'islam et comment le vivre et le construire; nourrir un sentiment d'engagement collectif et de coopération pour favoriser la résilience et la persévérance; et la conviction que l'action collective peut produire des résultats durables et significatifs que les efforts individuels ne peuvent pas.

Ces caractéristiques fondamentales définiraient le type de bâtisseurs qui chercheraient à mettre en œuvre la vie du Prophète (salla Allahu 'aalyhi wa sallam) dans la réalisation de cette vision de l'islam au Canada.

L'Association musulmane du Canada (MAC; https://www.macnet.ca) a été fondée à la fin des années 1990 par un groupe de familles. Ils visaient à établir une présence spirituelle et physique à travers le pays grâce à des efforts intenses, mais modestes. Le MAC a compris l'importance de la mobilisation de la base au niveau local, qui serait simultanément connectée à une structure nationale, capable de mobilisation nationale. Les espaces physiques étaient essentiels à ce cadre. Un espace physique de rassemblement, de sentiment de communauté et de propriété collective est nécessaire pour fournir les espaces faisant partie intégrante d'une identité saine. Les membres du MAC se sont efforcés de tisser des liens profonds les uns avec les autres pour grandir spirituellement et créer un sentiment de confiance; nouer des liens solides et cohésifs entre leurs communautés respectives; et créer une présence physique en développant des mosquées, des écoles, des centres et des institutions.

Tout au long des années 1990 et au début des années 2000, le MAC a établi plusieurs chapitres dans les grandes villes et a travaillé à créer des institutions dans ces chapitres. Les institutions viseraient à devenir des espaces de rassemblement, d'adoration et de prestation de services. Il convient de noter qu'à cette époque et malgré leurs propres efforts pour renforcer la stabilité financière, les familles rationnaient souvent sur leur budget mensuel pour aider à payer l'achat d'écoles et de centres. Construire une présence islamique au Canada n'était pas une question de choix, mais une question de survie.

Lorsque l'AMC a articulé sa mission et ses valeurs, il était important qu'elles soient pertinentes, en résonance avec les musulmans canadiens et, surtout, qu'elles incarnent les valeurs fondamentales de l'AMC. «Notre mission est d'établir une présence islamique au Canada qui soit

À UN TEMPS O WH LA PENSÉE CRITIQUE ET LA COMPRÉHENSION D'UNE IDENTITÉ ISLAMIQUE SONT FORTEMENT IMPACTÉES PAR DES CHANGEMENTS SOCIÉTAUX, UNE ORGANISATION NATIONALE DOIT ÊTRE CONSTAMMENT COGNISANTE DE LA COMPRÉHENSION ÉQUILIBRÉE ET PRÉVALENTE DE L'ISLAM SUR LAQUELLE ELLE EST FONDÉE. CELA SIGNIFIE DE RESTER PERTINENT ENCORE ANCRÉ DANS LES VALEURS FONDAMENTALES ET LA MISSION DE MAC.

équilibrée, constructive et intégrée, bien que distincte, dans le tissu social et la culture du Canada.

MAC a reconnu que son objectif de réaliser cette mission serait principalement par le biais de l'éducation et des services communautaires centrés d'abord et avant tout sur le développement du caractère personnel, puis sur l'engagement civique et le service pour l'amour de Dieu. Un modèle d'apprentissage pair à pair cohérent qui se concentre sur le développement spirituel et s'efforce d'être centré sur Dieu à chaque instant de la vie est un principe déterminant du développement personnel chez MAC. L'AMC considérait l'éducation comme le moyen d'avoir un impact, de responsabiliser et de mobiliser les citoyens musulmans canadiens afin qu'ils apportent des contributions significatives dans la sphère d'influence dans laquelle ils sont engagés - personnel, professionnel, universitaire, communautaire ou autre.

Aujourd'hui, plus de 20 ans après sa création et grâce à la bienveillance de Dieu, l'AMC est devenue la plus grande organisation musulmane populaire au Canada. Il atteint actuellement plus de 80 000 personnes par an, compte 13 sections dans les grandes villes, 16 mosquées et centres communautaires, sept écoles à plein temps, 20 écoles de week-end et quatre garderies. Le travail est structuré par un Conseil exécutif national central avec des départements de l'éducation, des institutions, de la jeunesse, de l'engagement communautaire et des communications.

L'AMC continue de se concentrer sur la création d'un impact par l'éducation. Ses écoles à plein temps, qui cherchent à développer des individus centrés sur Dieu, ont commencé par des écoles élémentaires et ont progressivement ajouté des classes de collège et de lycée. Cette année, le MAC a célébré le premier groupe d'élèves qui ont terminé toute leur éducation de la maternelle à la 12e année dans les écoles du MAC.

Une crise met à l'épreuve les véritables capacités et capacités d'une organisation. Quelques semaines après l'arrêt national en raison de Covid-19, les jeunes ont rapidement mobilisé des programmes de partage de nourriture communautaire MAC dans 10 grandes villes pour distribuer des produits d'épicerie et des colis d'hygiène de base aux personnes et aux familles locales. Le projet à croissance rapide a recueilli plus de C$230 000 et livré 10 000 colis dans tout le pays.

MAC a été poussé à concevoir et à organiser de manière créative une célébration de l'Aïd comme aucune des précédentes. Il a créé et diffusé un programme en direct à l'échelle nationale inspiré spirituellement, familial et festif dans près de 20 000 foyers. Des messages personnels de grands chefs de partis politiques, dont le premier ministre Justin Trudeau, ont été présentés. Enfin, alors que les gouvernements provinciaux annonçaient l'ouverture progressive des espaces communautaires, le MAC s'est associé aux dirigeants politiques provinciaux pour diriger les protocoles de réouverture en toute sécurité des mosquées et éduquer les dirigeants de mosquées à travers le pays sur ces protocoles.

Les initiatives de partenariat et de mobilisation du MAC au cours des dernières années ont inclus des événements communautaires avec d'autres groupes confessionnels, des centres et organisations islamiques, des refuges locaux et des banques alimentaires et la Société canadienne du sang, ainsi que des projets et des études avec des universités, des hôpitaux et des groupes environnementaux locaux. Chaque Eid, les onze chapitres du MAC servent leurs communautés respectives avec un événement familial de l'Aïd qui rassemble les principaux politiciens, les dirigeants communautaires et les familles pour des célébrations d'une journée au service de 15 000 participants.

MAC a passé des décennies à travailler à la fois pour s'établir et pour répondre aux changements sociétaux. Pendant ce temps, une chose est devenue très claire: la représentation diversifiée et, par conséquent, les besoins de la communauté musulmane canadienne très diversifiée. Si la diversité est certainement une bénédiction, elle s'accompagne également d'une complexité qui doit être prise en compte dans l'identité et le travail de l'organisation.

À une époque où la pensée critique et la compréhension d'une identité islamique sont fortement affectées par les changements sociétaux, une organisation nationale doit être constamment consciente de la compréhension équilibrée et répandue de l'islam sur laquelle elle est fondée. Cela signifie rester pertinent tout en étant ancré dans les valeurs fondamentales et la mission de MAC. Le parcours et les réalisations du MAC en tant qu'organisation au cours des 20 dernières années sont le fruit de la bienveillance de Dieu. Le plus grand capital du MAC est de former des Canadiens musulmans sincères ayant une compréhension correcte et équilibrée de l'islam, qui vivent les principes fondamentaux de la mobilisation collective et travaillent ensemble pour sacrifier volontairement leur temps, leur argent et leurs efforts pour bâtir sur la vision de l'islam, comme c'était la mission du prophète. «Quiconque se soumet à Dieu et fait du bien, il a certainement saisi la main la plus ferme. Et avec Dieu repose le résultat de toutes les affaires »(31:22).

MAC croit et espère que collectivement les musulmans peuvent se joindre pour apporter du bien les uns aux autres et pour les communautés qui les entourent. Que Dieu continue à offrir de telles opportunités. «Quant à ceux qui luttent pour notre cause, nous les guiderons sûrement sur notre chemin. Et Dieu est certainement avec ceux qui font le bien »(29:69). ih

Memona Hossain
Association musulmane du Canada
Membre d'équipage

Article original trouvé ici.

La salle de sport «Our London Family» dévoilée samedi

4 juin 2022 | London, ON Près d'un an après...

Le ramadan, un mois de solidarité à Cartierville

2 mai 2022 | Montréal - Les musulmans célèbres aujourd'hui...

laisse ton commentaire