Ford `` horrifié '' après que la mosquée du centre-ville ait été vandalisée pour la sixième fois depuis juin

Chris Fox, CP24.com
Publié le mardi 18 août 2020 à 11 h 42 HAE

Ford `` horrifié '' après que la mosquée du centre-ville ait été vandalisée pour la sixième fois depuis juin

Une mosquée du centre-ville a été la cible de vandales pour la sixième fois en trois mois.

La police dit qu'ils ont été appelés à l'emplacement de la rue Adelaide de Masjid Toronto juste après 23 heures dimanche pour un rapport d'une vitre brisée.

Selon un communiqué de presse publié par l'Association musulmane du Canada, l'incident n'est que le dernier d'une récente série « d'attaques de vandalisme et d'actes de haine » envers la mosquée.

Ils disent qu'il y a eu six incidents combinés aux emplacements Adelaide et Dundas Street de Masjid Toronto depuis juin. Ces incidents, disent-ils, vont de tentatives d'effraction à des vitres brisées et à des graffitis racistes.

"Les vitres cassées du dernier incident viennent d'être réparées et maintenant elles doivent à nouveau être réparées pour la troisième fois en 21 jours", note le communiqué. "Ces incidents se produisent maintenant à un rythme effrayant et nous ne pouvons accepter d'attendre plus longtemps l'action de la police."

L'Association musulmane du Canada a déclaré dans le communiqué qu'elle croyait que le vandalisme qui s'était produit à Masjid Toronto était destiné à « intimider la communauté musulmane » et que la police devait « intensifier » et « offrir la protection nécessaire en cette période difficile. "

La police de Toronto, cependant, maintient qu'elle prend les incidents au sérieux.

Dans un communiqué publié mardi après-midi, le service de police de Toronto a déclaré qu'il y avait actuellement six enquêtes distinctes en cours concernant le vandalisme à Masjid Toronto et que deux arrestations avaient déjà été effectuées.

Ils ont également déclaré que l'unité des crimes haineux avait été informée des enquêtes, bien qu'aucun des incidents n'ait été officiellement considéré comme étant lié à la haine à ce stade.

« Les membres du service de police de Toronto des divisions 51 et 52 ont rencontré des membres des mosquées et continueront de travailler avec eux et de les tenir au courant des incidents », indique le communiqué. « Si d'autres incidents ont eu lieu, ou si quelqu'un a des informations sur les enquêtes en cours, nous les exhortons à contacter la police. »

Ford s'exprime

Le vandalisme répété subi par Masjid Toronto au cours des dernières semaines et des derniers mois a incité un certain nombre de dirigeants à s'exprimer et à offrir leur soutien à la communauté musulmane. .

Dans un message publié sur Twitter plus tôt mardi, le premier ministre Doug Ford a déclaré qu'il était "horrifié" d'apprendre le dernier incident.

Il a déclaré qu'il n'y avait tout simplement "pas de place pour ces actions et comportements dégoûtants" et que "nous trouverons qui est responsable et obtiendrons justice pour toutes les personnes concernées".

Le maire John Tory, quant à lui, a déclaré dans un communiqué publié mardi après-midi que "toute forme de préjudice envers un lieu de culte et ceux qui visitent ces lieux" est très préoccupante.

« Les personnes qui fréquentent les lieux de culte, comme la mosquée, se rassemblent pour la prière et la paix », a-t-il déclaré. « Attiser la peur par des actes de destruction est contraire aux valeurs et aux croyances de notre ville et peut avoir des impacts durables sur les communautés qui en dépendent. »

Article original trouvé ici.

La salle de sport «Our London Family» dévoilée samedi

4 juin 2022 | London, ON Près d'un an après...

Le ramadan, un mois de solidarité à Cartierville

2 mai 2022 | Montréal - Les musulmans célèbres aujourd'hui...

laisse ton commentaire