Les musulmans de la Colombie-Britannique célèbrent l'Aïd al-Adha dans des circonstances pandémiques inhabituelles

Les musulmans de la Colombie-Britannique célèbrent l'Aïd al-Adha dans des circonstances pandémiques inhabituelles

La fête sacrée, qui commence le 31 juillet, est très différente pendant COVID-19

CBC News · Publié: 31 juil. 2020 12:16 PM PT | Dernière mise à jour : 31 juillet
Des musulmans prient à l'occasion de l'Aïd al-Adha au Centre de l'Association musulmane du Canada à Vancouver le 31 juillet. (Facebook/MAC Centre-Vancouver)

C'est ce qu'on appelle la fête du sacrifice, et l'Aïd al-Adha est généralement célébré par les musulmans du monde entier avec des prières et des festins dans les mosquées – mais COVID-19 a changé cela.

Il s'agit du premier Aïd al-Adha depuis le début de la pandémie mondiale. La grande fête musulmane, qui marque la fin du pèlerinage du hajj à La Mecque, commémore la promesse du prophète Abraham de sacrifier son fils comme acte d'obéissance à Dieu.

Alors que les célébrations commencent généralement par une prière matinale, de nombreux musulmans de la Colombie-Britannique ne priaient pas côte à côte le vendredi matin.

Au cours des dernières années, les musulmans du Lower Mainland ont rempli de grandes salles pour prier pendant les vacances, comme BC Place et le Vancouver Convention Centre.

Cette année, les mesures de santé et de sécurité en cas de pandémie signifient que les mosquées organisent plusieurs séances de prière, soit avec des limites strictes sur le nombre de personnes pouvant prier ensemble. Certains musulmans ont également choisi de prier à l'extérieur pour réduire le risque de propagation du coronavirus qui cause le COVID-19.

«Nous essayons de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger la communauté ici et célébrer l'Aïd également», a déclaré Ibrahim Al-iadah, coordonnateur de la section de Vancouver de l'Association musulmane du Canada (MAC)..

Al-iadah a déclaré qu'au MAC Center, les prières du matin ont été divisées en trois sessions pour un maximum de 50 personnes par session, qui devaient toutes s'inscrire à l'avance. Aucun enfant ou personne de plus de 60 ans n'est autorisé à y assister.

Tous ceux qui y assistent doivent apporter leur propre tapis de prière et se distancer physiquement à l'intérieur de la mosquée. 

C'est une fête où les gens s'embrassent souvent, se serrent la main et s'embrassent, mais cela aussi n'est pas autorisé lors des séances de prière.

"À l'heure actuelle, c'est une habitude pour les gens … alors je pense que nous sommes en sécurité", a déclaré Al-iadah à CBC. La première édition vendredi. 

Il a ajouté que la communauté musulmane a célébré l'Aïd al-Fitr, qui marque la fin du Ramadan, en mai dans des circonstances similaires.

L'Aïd al-Adha est la deuxième grande fête musulmane après l'Aïd al-Fitr et est célébrée à la fin du pèlerinage de cinq jours à La Mecque que tous les musulmans qui ont les moyens financiers et physiques sont obligés de faire une fois dans leur vie.

On estime que deux millions de musulmans font le voyage en Arabie saoudite chaque année, mais cette année, les pèlerins ont été interdits de participer au hajj en raison de la pandémie.

Al-iadah a déclaré que cela avait été une déception pour deux membres de MAC, un mari et une femme qui, selon lui, prévoyaient d'aller à La Mecque cette année après avoir attendu plus d'une décennie pour une opportunité.

Mais, a-t-il dit, ils font de leur mieux pour être positifs à ce sujet.

« En islam, ce qui compte, c'est l'intention. Si vous avez l'intention d'y aller, de faire quelque chose de bien, et que vous n'avez pas pu le faire parce que quelque chose s'est produit, quelque chose s'est produit… vous en êtes toujours récompensé comme si vous y alliez », a déclaré Al-iadah.

Pour écouter l'intégralité de l'interview d'Ibrahim Al-iadah sur La première éditionappuyez ici.

Avec des fichiers de The Early Edition, La Presse CanadienneNormes et pratiques journalistiques de CBC|À propos de CBC News

Article original trouvé ici.

Inauguration d'un nouveau gymnase en l'honneur de la famille Afzaal

4 juin 2022 | London, ON Près d'un an après...

laisse ton commentaire