Pour le festival de l'Aïd de cette année, les communautés musulmanes peuvent se connecter en ligne

,

Pour le festival de l'Aïd de cette année, les communautés musulmanes peuvent se connecter en ligne

3 min. lis

En règle générale, le mois du Ramadan est associé au culte communautaire et de groupe. Les familles musulmanes désireuses de s'engager dans les aspects uniques du mois sacré passeront la journée à jeûner et les nuits à se régaler et à effectuer des prières supplémentaires à la mosquée.

La pandémie du COVID-19 a mis fin à ces congrégations et, dans la plupart des endroits, les interdictions de visites et de rassemblements signifient que les repas nocturnes de l'iftar avec les voisins et les amis sont inexistants. Au lieu de cela, la plupart des musulmans ont rompu le jeûne et prié tranquillement à la maison, seuls ou en famille. Et alors que beaucoup se sont adaptés à ces changements soudains et énormes, préférant regarder à l'intérieur et approfondir la pratique personnelle au cours des 30 jours, la fin du mois béni, Eid-ul-Fitr, présente de nouveaux défis pour les musulmans qui ne peuvent pas se rassembler.

Contrairement au Ramadan, qui peut principalement être adapté à la distance physique, l'Aïd est généralement une journée de visite de plusieurs amis et de la famille, de prière communautaire de masse et de festivals communautaires. Le COVID-19 ne diminuant pas de sitôt, de telles activités ne seront pas possibles cette année et de nombreux musulmans ressentent les effets du chagrin sur la santé mentale associés à ces pertes: les cas de stress causés par l'isolement, la dépression et l'anxiété continuent d'augmenter. .

Dans un effort pour atténuer les conséquences négatives d'un Eid physiquement éloigné, le Association musulmane du Canada (MAC) exploite sa programmation en ligne existante et réussie pour développer un nouveau type de célébration. Au cours des deux derniers mois en particulier, MAC a organisé des cours spirituels, des contes pour enfants, des talk-shows virtuels, des compétitions de jeux vidéo pour les jeunes, un soutien en santé mentale pour les jeunes, des séminaires avec des professionnels de la santé et des politiciens, etc. Des milliers de musulmans à travers le pays ont bénéficié des connaissances et du sens de la communauté offerts. S'appuyant sur le succès de ces efforts en ligne, MAC organise quelque chose de spécial pour le dimanche 24 mai. Les familles musulmanes pourront se connecter et participer à une célébration virtuelle en ligne d'un océan à l'autre.

Dans le passé, le MAC était réputé pour ses festivals de l'Aïd, offerts dans toutes les grandes villes canadiennes et rassemblant plus de 100 000 Canadiens pour profiter des bazars, des carnavals et d'autres activités culturelles traditionnelles. Cette année, des divertissements de chanteurs, artistes et conteurs célèbres afflueront dans les foyers musulmans, ainsi que des sermons spirituels d'éminents universitaires musulmans canadiens et les salutations du premier ministre Justin Trudeau, des ministres fédéraux et des premiers ministres de plusieurs provinces.

À l'instar des Canadiens qui regardent les célébrations de la fête du Canada depuis Ottawa et profitent des divertissements ensemble dans la sécurité de leur maison, peu importe où ils se trouvent dans le pays, le festival de l'Aïd en ligne de MAC offre une expérience partagée aux musulmans pour se connecter les uns aux autres et créer de beaux souvenirs dans moment inoubliable. Pour couronner cette journée spéciale, le réseau de mosquées MAC de chaque grande ville organisera des activités de remise de cadeaux au volant pour les jeunes enfants afin qu'ils sachent que même si nous ne pouvons pas sortir de la voiture et nous rassembler dans la mosquée, leur mosquée locale se soucie toujours d'eux et est toujours là pour eux.

La pandémie de COVID-19 a apporté de nombreuses leçons pour nous tous, au milieu des peurs et des facteurs de stress très valables: elle a encouragé beaucoup d'entre nous à aller à l'intérieur et à passer du temps bien nécessaire avec la famille et elle a poussé des organisations communautaires comme MAC à innover. plates-formes pour rester connectés et utiles aux musulmans canadiens en cette période de besoin accru. Des organisations comme MAC, avec une programmation éducative et spirituelle de longue date et une large portée du réseau, se sont avérées être à l'avant-garde de la lutte contre les impacts communautaires du COVID-19 et nous avons l'intention de continuer dans cette voie.

Sharaf Sharafeldin est directrice générale de l'Association musulmane du Canada, une organisation nationale à but non lucratif qui fournit des services religieux et éducatifs à la communauté musulmane du Canada. MAC sert plus de 50 000 musulmans à travers le pays.

Inauguration d'un nouveau gymnase en l'honneur de la famille Afzaal

4 juin 2022 | London, ON Près d'un an après...

laisse ton commentaire